Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Profil

  • christophe debersee
  • champion du monde de boulangerie 2008 catégorie pièce artistique
  • champion du monde de boulangerie 2008 catégorie pièce artistique
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 13:13

Le week end dernier a eu lieu la sélection internationale Europe de la Coupe Louis Lesaffre au Sirha à Lyon.

voici les pièces artistiques :

 

 pologne 

Pologne          Pawel CHOJECKI

 

russie.jpg  

Russie           Olga TARUTA

 

slovaquie.jpg

 Slovaquie    Andrea HORVATHOVA 

 

croatie.jpg

Croatie      Spon DJURDJICA

 

royaume-uni.jpg

Royaume Uni     Steven SALT

 

israel.jpg 

Israël           Osnat S.LIPSON

 

suede.jpg

Suède        HAKAN JOHANSSON

 

espagne.jpg 

Espagne    Javier Emilio MOLINA BEJAR

 

pays-bas.jpg

Pays Bas      Stefan VAN LIESHOUT

 

pour les vidéos et les autres catégories

mais aussi mon interview Jour 2/ partie 2/ 47 min 

link

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 00:43

La coupe Louis Lesaffre était organisée pour la première fois au Vietnam, les trois candidats selectionés pour représenter ce pays aux éliminatoires d'Asie en mai 2011 à Guangzhou (Chine) sont :

Vo Thanh Tuân pour la catégorie pain spécial, Nguyên Truong Kim Phuong pour la viennoiserie et Nguyên Van Hùng pour la pièce artistique que voici :

coupe lesaffre vietnam 

 

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 14:11

Cette sélection était organisée lors de la 80ème Foire Internationale et Gastronomique de Dijon.

alexandre fricard

Félicitations Alexandre

Il termine 1er dans la catégorie Pièce artistique mais aussi 1er dans la catégorie Baguette de Tradition.

Ses apprentis remportent également un titre. Mickaël Damalix termine 1er dans la Catégorie Baguette de Tradition et Dylan Bucheton termine 1er dans la catégorie Pièce artistique.

Alexandre-20Figard.jpg

Prochaines sélections en février à Nice puis à Paris, et en avril à Rennes.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 21:22

antoine robillard

 

Le Pain symbole de votre région : l'alsace et sa cigogne, ses colombages, les bretzels et le ...kouglof  

Prochaine étape Finale nationale à Paris à l'occasion de la fête du pain en mai. 

 

Nouveau thème ?  

Beau brainstorming ou remue-méninges en perspective... 

 

D'autant plus que la concurrence sera rude au niveau mondial

 usa 2010

Pièce artisitique sélections usa

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 18:50

Le coup d’envoi de la troisième coupe Louis Lesaffre a été donné.
Elle a débuté en France au SIAHM le week end dernier avec la sélection Nord.

Cette première sélection régionale était ouverte aux candidats des régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Île de France, Haute et Basse Normandie, et Champagne- Ardenne.

Les candidats retenus sont :

- catégorie pain : Christophe Kerriel 

- catégorie viennoiserie : Quentin Bahlinger

- catégorie pièce artistique : Antoine Robillard

 

Ces 3 lauréats participeront à la finale de la coupe Louis Lesaffre qui désignera les 3 membres qui constitueront la Team France à la coupe du monde en 2012.100_1898.JPGFélicitations Antoine !!!

Pour mémoire il y a 4 ans dans la même région mais nous étions la dernière sélection j'étais aussi un peu coincé...selection tof

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 09:52
masters-2010-0791.jpg 

ChristopheDebersee

Masters de la Boulangerie 2010 - Candidat Pièce artistique - France

 

Passionné par son métier, Christophe DEBERSEE souhaitait devenir professeur en boulangerie. Il a obtenu son CAP boulanger en 1998. 10 ans plus tard il remportait la Coupe du Monde de la Boulangerie. Pour cela, il a travaillé les différentes techniques en pâtisserie. Il nous explique que « La Pièce artistique est une connaissance qui mêle l’esprit artistique et les différentes techniques en pâtisserie. »

Il s’agissait d’une mise en danger contrôlée : la meilleure façon pour savoir improviser et s’adapter pendant le concours.

 

Durant sa préparation aux Masters de la Boulangerie, il a lu très attentivement le règlement pour partir dans les bonnes directions et ne pas commettre d’erreurs. Il s’est concentré sur les matières qu’il allait utiliser pour construire cette pièce. Au total, cette pièce représente 1 an de travail au quotidien. Afin d’améliorer ses capacités d’adaptation à un nouvel environnement de travail, il n’a pas hésité durant sa préparation à changer plusieurs fois les lieux d’entraînement.

 

Satisfait de sa performance, Christophe a proposé une pièce originale mêlant la modernité à l’esthétique sur le thème de la fête de la musique. Il a exploité un contraste moderne/classique très représentatif de l’évolution de la musique. Pour lui, « c’est un véritable challenge à relever pour réussir à symboliser cette évolution. C’est aussi un pari risqué car cela ne peut pas plaire à tout le monde. »

d'autres témoignages link
Partager cet article
Repost0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 00:11
Zimmermann Pierre

PierreZimmermann

Coach de l'équipe de France 2008

Témoignage de Pierre Zimmermann :

Pierre ZIMMERMANN, coach de l’équipe Française championne du monde à la Coupe du Monde de la Boulangerie 2008, nous livre ses secrets pour se préparer aux concours de haut niveau.

« Les concours sont le sel d’une carrière professionnelle. »

Cela va sans dire, la participation à un concours d’envergure mondiale en boulangerie demande une préparation intense. Outre la connaissance approfondie de ses produits, il faut savoir travailler sur soi, accepter aussi bien l’échec que la victoire. Ce travail ne peut se faire sans une personne extérieure, le coach.

Vous avez non seulement une expérience de coach de l’équipe française championne du monde en 2008 mais aussi de candidat gagnant à la Coupe du Monde de la Boulangerie 1996. Selon vous, quels sont les principales étapes à respecter pour se préparer à des concours de haut niveau comme la Coupe Louis Lesaffre ? 

Tout d’abord, il est très important d’avoir une connaissance approfondie du règlement. Il est donc conseillé de s’entourer d’une ou plusieurs personnes ayant déjà participé à ce type de concours. Ensuite, il faut adopter une stratégie de séduction des produits à présenter aux membres du jury. En effet, il faut trouver les produits en accord avec le règlement qui vont être les plus accrocheurs et permettront de gagner des points sur la présentation, la texture, le goût …

Sur cette base, il faut sélectionner et réaliser le double de produits exigés par le règlement. C’est à ce moment qu’apparaissent les produits à retenir pour la compétition. Demander un avis extérieur permet de guider plus facilement cette sélection.

La suite de la préparation a pour objectif d’affiner les recettes choisies. Pour cela, une seule méthode : de nombreux essais et un débriefing systématique. C’est à ce prix qu’on acquiert les automatismes qui permettent de gagner du temps : on peut passer d’un programme complet de 20 heures, pour au final, tenir dans les 8 heures de la compétition. Cette phase d’affinage est assez longue.

Combien d’entrainements sont nécessaires pour bien préparer une équipe et quel est le but de procéder à un débriefing systématique ? 

A noter qu’il faut au minimum de dix entraînements individuels, en alternant avec les entraînements en équipe.

Après chaque essai, il est vital, pour la préparation et la suite des entraînements, de procéder  à un débriefing, représentant 30% du temps en commun. Il s’agit de faire analyser le travail réalisé par quelqu’un d’extérieur à l’équipe. Chaque produit doit être noté selon les critères du règlement (nombres de pièces, aspect, cuisson, texture, goût…). C’est le rôle du coach, et éventuellement, d’une troisième personne. A travers les critiques et remarques perçues lors de cette étape, de nombreuses idées positives et constructives émergeront. 

 

Le débriefing a pour but de guider l’entraînement suivant, mais aussi de trouver les arguments et mots-clés pour défendre ses produits. Il doit être écrit pour avoir une trame d’évolution du travail de l’équipe. Cela permet d’affiner la stratégie et le travail sans refaire les mêmes erreurs.

Concernant le savoir-être de l’équipe, quels sont les principaux points à travailler ?

« Le savoir-être représente la façon de se conduire, de  s’habiller, de l’attitude à adopter lors du concours et aussi vis-à-vis des médias. »

Il faut tout d’abord entretenir un bon esprit d’équipe et se soutenir dans l’organisation globale. En effet, il n’y a de la place que pour une seule équipe gagnante, chacune doit donc se préparer à gagner mais aussi à perdre. L’équipe ne peut trouver une vraie cohésion que si elle est encadrée de façon durable par le même professionnel.

La notion de fair-play est aussi très importante dans l’attitude à adopter lors d’un concours d’une telle envergure. Il faut avoir envie de partager pour s’enrichir du talent de chacun et ne pas hésiter à prendre des contacts.

Après la compétition, cet enrichissement relationnel est souvent la seule chose qui reste permettant ainsi de continuer à progresser et d’offrir d’autres possibilités de carrière.

Quelles sont les notions de « communication » à travailler avec une équipe ?

Premièrement, les membres de l’équipe se doivent de travailler la gestion des médias. Dés lors où elle s’engage dans un concours d’exception comme la Coupe Louis Lesaffre, il faut s’attendre à ce qu’elle soit sollicitée par les médias et faire preuve de disponibilité. Avant la compétition, il ne faut pas trop en dévoiler et garder l’effet de surprise pour la notation du jury. Cela permet souvent de gagner des points. Il faut donc trouver un juste équilibre pour donner de la matière aux journalistes. (Développer le profil des candidats, mettre en avant ses sponsors, parler du concours et de ses spécificités) et ne pas hésiter à leur remettre des produits de présentation.

Deuxièmement, il faut soigner son apparence et la présentation des produits. Cela passe par la façon de s’habiller (uniforme, costume) tout en gardant une similarité qui identifie une équipe avec un cachet national. Afin de mieux convaincre le jury de la qualité des produits réalisés, définissez deux à trois mots clé pour chacun d’entre eux. Il faut bien les retenir, pour ne pas les oublier lors de la présentation au jury, d’autant plus que ce moment est toujours un moment d’émotion, voire de grand stress. 

Crédits photo : Paul Zimmerman - Studio Pygmalion

 
Partager cet article
Repost0